285 signes espaces compris. Et oui pas plus, pour m’exprimer dans LE journal à la gloire de la majorité payé par les Réginaburgiens

Ce n’est que grâce à ce site que je peux exprimer pleinement mes valeurs et mes prises positions.

S’il convient de parler de l’avenir, il me semble que le rôle des élus n’est pas d’imposer leurs visions du monde mais bien de tenir compte des besoins exprimés par les citoyens. Aujourd’hui nombreux sont les élus qui exercent leurs mandats comme des technocrates autoproclamés, imposant la bien-pensance[1] à leurs électeurs. Il ne s’agit par moi de retirer aux partis et à leurs adhérents leurs rôles dans le débat public, qui permet aux citoyens de se forger une opinion. Ni de nier le besoin d’éducation populaire pour que le débat public soit accessible à tous. Mais une fois l’avis du peuple exprimé, il doit être défendu et respecté par ceux à qui les électeurs en ont donné la charge.

Une étude HARRIS Interactive recense les demandes des électeurs de façon très simple pour les villes de plus de 10 000 habitants[2].

[3]

Il est à noter que ce sont les PCS-[3] qui demandent le plus de sécurité des biens et des personnes, et que ce thème est fort dans toutes les classes d’âge.

Pour les impôts locaux et les dépenses de la municipalité ce sont les PCS+[3] qui sont les plus préoccupés, ils le sont aussi pour le maintien et la qualité des services publiques.

A mon étonnement la demande de transport en commun est relativement faible. Faut-il ajouter dans le débat public des transports en commun gratuits et confortables, pour que l’opinion des électeurs soit plus importante ?

Si l’on compare les besoins exprimés et ce que propose la majorité actuelle à Bourg-la-Reine on est un peu loin de la satisfaction des besoins et des centres d’intérêts exprimés. Bien sûr on ne peut pas diriger une ville avec les yeux rivés sur les sondages, mais exercer son mandat dans une bulle entouré de courtisans, n’est pas non plus une bonne façon de gérer le présent et de préparer l’avenir.

Deux mille vingt c’est demain, alors si vous aussi vous pensez que pour vous et vos proches ainsi que pour la ville, qu’il faut du changement à Bourg-la-Reine, il va être bientôt temps de le manifester.

Jean-Pierre LETTRON

[1] La bienpensance désigne l’opinion et le comportement des personnes bien-pensantes, « dont les idées sont conformistes » et soumises au politiquement correct. Le terme « bienpensance » a une connotation péjorative, polémique et ironique, car il est surtout employé par les détracteurs du politiquement correct.

[2] Lien pour l’étude complète : https://www.elugaucheblr.fr/wp-content/uploads/2018/07/Rapport_Harris-Intentions_de_vote_pour_les_elections_municipales_2020.pdf

[3] PCS : Professions et Catégories Socioprofessionnelles, en statistiques, nomenclature établie par l’Insee