A la lecture de ce rapport je demande un moratoire sur l'installation des ampoules à LED pour l'éclairage public et pour les bâtiments publics notamment les écoles. Si la majorité municipale ne fait rien dans les semaines à venir nous devrons faire une pétition pour faire entendre raison à des élus qui ne pourront pas dire on ne savais pas !

Pour être parfaitement claire sur le sujet jamais émis à plusieurs reprises des réserves sur l’installation des LED dans la commune car j’avais déjà en 2010 entendu quelques réserves sur ces lampes. Mais bien évidement la parole d’un élus de l’opposition ne vaut pas grand chose pour ceux qui décident dans notre ville.
Car mettre en danger les citoyens pour quelques économies de consommation, (dont d’ailleurs aucun élus n’a eu le montant exact, ce qui nous aurait permis de faire un rapport investissement/économie pertinent) n’est pas raisonnable.

Le rapport complet

Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail

L’article de FranceInter.fr

Cet article à pour but de vous donner les éléments et analyses sérieuses sur le sujet. Et de contrer les rumeurs complotistes sur ce compteur. Cet article à été rédigé en 2017 mais il redeviens d’actualité pendant la phase du déploiement sur notre commune.

le premier article est issu Enerpresse et vous donne tout l’intérêt que la représentation nationale à porter au déploiement des nouveaux compteurs.
Les documents suivants sont un ensemble d’information qui vous permettra de connaitre le sujet dans ces détails

Continue reading

Article pour remettre les idées en place, tant pour la majorité que pour une partie de l'opposition perdue dans le marketing vert et les mensonges sur les réalités des énergies.

Aujourd’hui 6H du Mat.
Comparaison de la production électrique en l’Allemagne et la France. L’Allemagne pays ou il y a le plus d’éoliennes installées à grand frais et de panneau voltaïque !.
Donc ce matin qui est le plus vertueux pour lutter contre le réchauffement climatique. Cette situation est la norme quasiment chaque jour. et je vous passe la situation de la Pologne . J’ai choisi l’Allemagne comme comparaison car tant pour les Européistes que pour les évangélistes Verts c’est le modèle, le pays du bien le phare du capitalisme et de l’écologie !
Évidement nos évangélistes verts n’en tireront pas des enseignements car leurs seuls but est de sortir du nucléaire quitte à continuer le réchauffement climatique.
Il n’y pas plus aveugle que celui qui ne peut pas voir !

Comment donner du crédit à des élus qui refusent de voir la réalité et qui continuent à diffuser en permanence des contre vérités sur les besoins énergétiques du monde.
Pour que vous puissiez voir a tout moment par vous même : https://www.electricitymap.org/…

Voici quelques images prisent rue René Roeckel. Bien que cette rue piétonne soit récente (2006 1ère image) et que les réseaux furent vérifiés lors de sa réalisation, aujourd’hui on casse pour rénover les réseaux électriques.

Combien cela coute aux citoyens, quelle est la durée de vie d’un réseau enterré et d’un réseau aérien ? Combien coute une intervention sur chacun d’eux ?

Et ce n’est pas parce la commune ne paie pas sur son budget que cela est gratuit car en fait c’est souvent payé par du manque à gagner ou par des impôts départementaux et nationaux.

Avant de faire des choix il faut que les citoyens sachent la vérité des coûts !

Car il est facile de vouloir du beau quand personne ne sait combien ça coute, et pendant combien temps dure les travaux sur chaque type de réseau.

Sans informations réelles et sérieuse nous risquons d’avoir les mêmes Réginaburgiens qui demanderont des aménagements couteux sans en connaitre le coût, et ensuite vouloir les réductions des dépenses de la ville pour faire baisser les impôts locaux !

Vous pourrez voir aussi sur la dernière photo, qu’à notre « frontière » dans une hérétique ville de droite il y a encore des réseaux aériens.

Pour finir il est vrai que Bourg-la-Reine deviens la ville de l’enterrement :
• Enterrement des réseaux.
• Enterrement du maire promis aux électeurs.
• Enterrement des promesses électorales, notamment sur la non augmentation des impôts locaux.
• Enterrement de la politique de baisse des émissions de CO2 par les bâtiments de la ville.

A ce rythme notre cimetière risque d’être un peu juste.