Au lieu de rechercher l’apaisement avec les familles, le maire de Bourg-la-Reine a décidé d’ignorer une nouvelle fois leur avis sur les rythmes scolaires. Il leur a adressé pendant les vacances un courrier annonçant le retour à la semaine des 4 jours.

Continue reading

L’éducation nationale vient de choisir les rythmes scolaires
qui seront appliqués à Bourg-la-Reine
pour la prochaine rentrée en lieu et place de la ville

Ce sera 4 jours

Il faut répéter que la défense de la semaine des 4,5 jours n’est que celle des enfants. Elle permet d’étaler les apprentissages avec 5 matinées qui sont les temps les plus propices à l’apprentissage comme le démontrent toutes les études sur le sujet.

Les derniers mois ne se sont pas passés comme le souhaitait le maire. Avant toutes les consultations, il avait déjà préparé  la destruction du dispositif 4,5 jours plébiscité par les parents. Patatras, l’enquête que le « brave » représentant des citoyens avait diligentée en décembre dernier auprès des parents concluait que 58% des parents interrogés souhaitaient le poursuivre.

Le fossé s’est encore creusé pendant les conseils d’école. Ils ont globalement opposé parents et enseignants trop heureux de récupérer un jour de repos. Le maintien des 4,5 jours/semaine a rassemblé au total 57 votes. Ramenés au nombre de représentants des parents qui sont minoritaires dans ces conseils (60), ils sont sans appel.

Et pourtant, il n’avait pas ménagé sa peine le Maire pour faire modifier d’inéluctable, en étroite collaboration avec l’Inspectrice de l’éducation Nationale, invitée d’honneur de son premier meeting électoral (notre article du 18 janvier 2018). La panique s’est amplifiée dans la dernière ligne droite pour bourrer les urnes de bulletins 4 jours. Par exemple,  les conseillers municipaux ont voté  alors qu’ils avaient annoncé en  novembre 2017 qu’ils seraient neutres….

Pour finir, il y a quelques jours, il n’a pas donné le choix de la ville comme l’autorise la réglementation… laissant l’éducation nationale  le faire à sa place. Il est clair qu’elle l’a alors fait au détriment de la majorité des familles Réginaburgiennes pour le coup clairement méprisée par son maire et son reste de majorité.

Cet refus de décision municipale pour ne pas avoir à porter la responsabilité du mécontentement des parents et faire porter la responsabilité à l’Éducation Nationale ne trompe personne. Il est plus facile d’organiser des règlements de compte politiques (notre article du 13 février 2018), ou de faire voté 10 jours de travail supplémentaires le dimanche pour les salariés des commerce.

Tant les positions défendues par les représentants de ville dans les conseils d’école,
que la décision de laisser les enseignants choisir les rythmes scolaires n’ont été débattus au Conseil Municipal !
Encore une fois « bonjour la démocratie » !

Les Réginaburgiens apprécieront les priorités de ceux qui sont encore majoritaires à la Mairie.

Pour mémoire un article du 7 février sur le même sujet :https://www.elugaucheblr.fr/rythmes-scolaires-entre-parents-mairie-de-bourg-reine-cest-discorde/

A Sceaux la Mairie a décidé de rester à 4,5 jours/semaine

Chaque année, la Ville aide les familles qui ont des enfants âgés de plus de 16 ans et scolarisés dans un établissement d’enseignement secondaire (de la 6e à la 3e), public ou privé.

La bourse communale est réservée aux familles ayant un quotient familial inférieur ou égal à 552 euros.

Le formulaire de demande est à retirer auprès du service des Affaires Scolaires (1, bd Carnot) et doit être remis dûment rempli avant le 4 novembre.

Renseignements : Service des Affaires Scolaires – 01 79 71 41 10 ou affaires.scolaires@bourg-la-reine.fr