Réouverture des classes fermées en juin

La mobilisation a été efficace

La mobilisation des parents d’élèves avant les vacances scolaires a été efficace en effet L’Éducation Nationale a décidé de rouvrir une classe dans l’école des Bas-Coquarts et de celle de la Fontaine Grelot.

En février dernier, la Direction académique avait en effet annoncé la fermeture d’une classe dans chacune de ces écoles, menant ainsi à des effectifs trop importants par classe.

Les Parents  avaient manifesté à plusieurs reprises leur désaccord face à cette situation et demandé de ne pas dépasser le seuil de 30 élèves par classe.

Le comptage réalisé mardi 3 septembre a permis de constater que ce que disaient les parents d’élève en juin était parfaitement juste, les effectifs des classes dépassaient les 30 élèves.

Deux enseignants devraient être affectés très prochainement à ces établissements, pour l’instant les enfants sont dans des classes surchargés.

Cette situation aurait pu être évitée si les décideurs écoutaient davantage les citoyens qui sont investis dans le fonctionnement des écoles de la ville.

Pour les prochaines rentrées espérons que l’anticipation du nombre de classe sera davantage concertée et que la carte scolaire soit révisée pour une répartition harmonieuse des enfants dans les différentes écoles de la ville.

Clinique détruite – Ce sera un immeuble !

Cet été la démolition de la clinique Ambroise PARÉ a commencé.

Ce sera contrairement à ce que disait la majorité encore un immeuble d’habitation. Je vous ai informé depuis février 2016 sur ce qui se tramait contre cette clinique-maternité de proximité. Entre les magouilles de son patron Jérôme NOUZARÈDE condamné depuis et la passivité habituelle de majorité de droite, il y avait peu de chance qu’un établissement de soin soit disponible en lieu et place de la clinique.

Moins de services de santé de proximité mais plus d’habitants, tel est l’avenir de notre ville. Avec des écoles (sauf celle des Bas-Coquarts) et des transports saturés (sur le quai du RER il y a désormais le matin des « pousseurs en vert » appelés Régulateurs de flux !), comment va-t-on gérer tout ce désordre.

Par ailleurs le terrain de la clinique était suffisamment grand (2465m²) pour être préempté par la ville afin d’y construire un équipement public, des logements sociaux ou y implanté la nouvelle caserne des pompiers par exemple.

Je vois bien dans quelques mois venir le discours on ne peut pas faire car la ville n’a pas de foncier assez grand !

Alors que le projet Faïencerie a été élaboré dans le plus grand secret ainsi que la future destination du site actuel du CAEL, le site de l’ancienne clinique n’a pas fait l’objet du début de l’ombre d’une réflexion.

Une majorité municipale doit faire vivre la démocratie et non pas se conduire en propriétaire de la commune.

Jean-Pierre LETTRON

le 17 juin des citoyens engagés dans la défense de leurs intérêts sont venus devant la mairie car le conseil municipal y était convoqué

4 foyers de contestation de la politique municipale

Les écoles "Bas-Coquarts", "Pierre loti", "République" et "Fontaine Grelot"

Les locataires des HLM départementaux de la place de la Gare

Les locataires des HLM communaux de la place de la Gare

l'Association des riverains contre le projet d’extension de la caserne de pompier

2 autres foyers de contestation de la politique municipale sans représentants devant la mairie

Les riverains de la fontaine, angle Carnot-Gallois

Les nombreux citoyens qui conteste le bien fondé du changement des pavés de la rue René Roëckel

Exemple de courriel reçu sur ma BAL d’élu, à la demande du signataire j’ai maintenu sont anonymat.

Bonjour, 
J’ai lu avec intérêt votre réaction relative au remplacement des pavés. C’est très précisément la même réaction qu’a suscité cette débauche d’argent. Je me suis également dit que,si le motif invoqué était réel, ce qui est possible, alors il faut aussi remplacer tous les pavés des trottoirs de la rue Gallois à  la rue du 8 mai 1945! encore serait-il utile de savoir s’il y a eu une plainte, 2 plaintes, plusieurs plaintes ou beaucoup de plaintes à  ce sujet. Que se passera-t-il si une personne se plaint que le nouveau revêtement est glissant! Il me semble que des mesures moins coûteuses auraient pu être prise,dans cette hypothèse en aménageant un passage d’un mètre ou 1,50 mètres, moins coûteux, travaux moins perturbant pour les riverains et les passants. 

Je saisis cette occasion pour rappeler « l’insécurité  » des piétons rue Roëckel particulièrement en raison de la circulation des bicyclettes, et parfois de motos. Faire respecter l’interdiction ne coûte rien, il suffit d’actions de la police municipale. Ou alors il faut décréter que cette rue devient une zone mixte, ce qui serait bien dommage. 

Cordialement 

Comme vous pouvez le voir sur les photos, non seulement il ne reste que 50% de la rue pour les piétons mais il faut les partager avec les extensions commerciales et les cyclistes (voir même des 2 roues motorisés), quand à la partie Angle Général Leclerc une poussette à du mal à y passer.
Le respect des piétons est encore une fois manifestement pas pris en compte.
Par ailleurs le cout global de l’opération place de la Gare-Roëckel- Bd Joffre qui au départ devait couter 5,5 million d’€ est à ce jour chiffré à 10 millions d’€. Dont 2,5 millions d’€ pour la commune.
Les 7,5 autres millions seront pris dans l’autre poche de votre pantalon, la fiscalité hors commune.

Un rappel important les anciens pavés date de 2006 soit 13 ans, un peu juste pour parler rénovation. Sachant qu’à cette époque le choix de la majorité n’avait pas eu un accord unanime au conseil municipal. Mais comme d’habitude le choix du Maire fut approuvé pas sa majorité sans remarque tout comme qu’aujourd’hui pour son remplacement !
Les mêmes élus qui nous rabattent les oreilles avec le développement durable et la bonne gestion communale de la majorité.

A la lecture de ce rapport je demande un moratoire sur l'installation des ampoules à LED pour l'éclairage public et pour les bâtiments publics notamment les écoles. Si la majorité municipale ne fait rien dans les semaines à venir nous devrons faire une pétition pour faire entendre raison à des élus qui ne pourront pas dire on ne savais pas !

Pour être parfaitement claire sur le sujet jamais émis à plusieurs reprises des réserves sur l’installation des LED dans la commune car j’avais déjà en 2010 entendu quelques réserves sur ces lampes. Mais bien évidement la parole d’un élus de l’opposition ne vaut pas grand chose pour ceux qui décident dans notre ville.
Car mettre en danger les citoyens pour quelques économies de consommation, (dont d’ailleurs aucun élus n’a eu le montant exact, ce qui nous aurait permis de faire un rapport investissement/économie pertinent) n’est pas raisonnable.

Le rapport complet

Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail

L’article de FranceInter.fr

Ci-joint les pourcentages de logement sociaux des communes voisines (en fin de page). Vous pourrez y voir que Bourg-la-Reine est bien la ville qui a le taux le plus faible et qu’elle ne respecte pas la loi SRU. Les pourcentages par commune sur ce site : http://www.transparence-logement-social.gouv.fr/

Car bien entendu ce sont ceux qui s’enrichissent en créant plus de pauvreté qui limite au maximum ces derniers d’avoir un toit dans leurs communes.

 

Je vous donnent ces chiffres car hier soir lors de la séance du conseil de territoire la droite a voté contre le projet de Plan Métropolitain de l’Habitat et de l’Hébergement.
Plan que vous avez en téléchargement en suivant ce lien : https://drive.google.com/open?id=1x8yOaHRvSO9J2NnS0kmJNqmYtUvpfisP

Ce qui était proposé par la métropole et que la droite a repoussé :

    

Ce que la droite a voté :

Les pourcentages par communes via : http://www.transparence-logement-social.gouv.fr/

Pendant 10 minutes minimum le boulevard Carnot est livré aux incivilités d'une minorité de parents entrainant la mise en danger des enfants et des parents, ainsi qu'au blocage des véhicules de secours et des transport en commun Question que fait la municipalité ?

6 septembre 16h35 – Stationnement abusif :
– Sur la place pour les citoyens handicapés
– Devant la sortie de secours de l’école
– Devant la sortie de la caserne de pompier
– En double file
Et tout cela juste sur une sortie, coup de chance le bus arrive à se faufiler à ce moment là.

Cette article sera mis à jour au fur et à mesure des photos ou des vidéos que nous recevrons.