Bonjour,
A trois jours du 1er tour de l’élection présidentielle, il me semble important de prendre position personnellement (sans aucun accord ou promesse en sous-main).
J’ai longtemps hésité depuis la validation par le conseil constitutionnel des 11 candidats entre un vote blanc et un vote pour Jean-Luc MELENCHON.
Les attaques des derniers jours contre Jean-Luc MELENCHON au détriment des arguments contre le FN m’ont fait basculer définitivement pour un vote en sa faveur.
Et le risque d’avoir à choisir au deuxième tour entre FILLON et le FN m’est totalement insupportable.
Afin de préciser encore mieux la totalité de ma pensée je vous propose ci-dessous la lettre ouverte que ma Camarade Françoise DAL a écrit ce jour et dont je partage la totalité du contenu.
Jean-Pierre LETTRON

Les compteurs communicants LINKY (elec) et GASPAR (gaz) seront installés prochainement à Bourg-la-Reine

Cet article à pour but de vous donner les éléments et analyses sérieuses sur le sujet.
Le premier article est issu Enerpresse et vous donne tout l’intérêt que la représentation nationale à porter au déploiement des nouveaux compteurs.
Les documents suivants sont un ensemble d’information qui vous permettra de connaitre le sujet dans ces détails

Continue reading

Communiqué de Jean-pierre LETTRON

 

Mercredi 19 octobre est survenu un incendie dans la cantine de l’école de la Fontaine Grelot de Bourg-La-Reine.
A priori, une effraction a eu lieu (carreau cassé) et le feu est parti d’un tas de torchons vers 22h.
Pompiers et experts sont intervenus en nombre mercredi soir et jeudi matin.
De fait il n’y a pas de centre de loisirs pour ces vacances de la Toussaint au sein de cette école.
Comme tous les Réginaburgiens, j’espère que le ou les auteurs de cet acte abject seront appréhendés et que les leurs motivations seront clairement élucidés.

résidence Athénée – Le container de la colère

Pose d’un container de verre devant la résidence Athénée au 21 rue Ferdinant Jamin

La chronologie rapide: un courrier signé de M. Chevreau a été reçu par les résidents le 1er juin pour les avertir de la prochaine installation. Le jour même une habitante appelait pour protester et le lendemain elle rencontrait par hasard un représentant des services techniques à qui elle manifesta à nouveau son opposition argumentée. Dans les jours qui ont suivi FONCIA a écrit au Maire et une pétition a été signée par des dizaines de résidents. Un RDV a enfin été organisé début juillet dans les locaux des services techniques, avec FONCIA, des membres du Conseil syndical et une déléguée de quartier, acquise à l’opposition de l’implantation, mais sans le Maire. Résultat: les arguments des riverains n’ont pas été entendus. Voilà un bel exemple de passage en force et de mépris pour les habitants des quartiers Nord qui vivent dans des habitats collectifs !

Or pour les raisons suivantes les habitants de la résidence Athénée s’opposent toujours avec force à cet aménagement :

  1. Il fait double-emploi avec celui existant depuis longtemps Place de la Résistance, et qui est suffisant (3 containers)
  2. Des nuisances sont inévitables, bruits à toute heure, tessons, à proximité immédiate de nos fenêtres et sur des trottoirs occupés très souvent par des enfants,
  3. Il a été installé à un emplacement où le stationnement est actuellement interdit. Cette interdiction est tout à fait justifiée, pour permettre les manœuvres des gros véhicules (déménagements, camion-poubelles, livreurs), la visibilité en entrée et sortie du parking de la résidence, l’accès à la résidence Athénée et la circulation des véhicules du garage Peugeot, dans une chaussée étroite.
  4. Le container empêche de voir un piéton qui s’apprête à traverser le passage piéton et peut de ce fait causer un grave accident corporel. Si cela devait arriver la responsabilité du Maire pourrait être engagée car cet aménagement à cet endroit-là serait forcément en cause dans l’accident.

 

Jean-Pierre LETTRON

A Bourg-La-Reine la loi travail appliquée avant son adoption !

Pas de trêve pour la régression sociale. En période de crise les petits doivent payés car ils sont les plus nombreux !

Lors du conseil municipal du 29 juin tous les conseillers  municipaux ont voté la suppression de la prime spéciale d’installation attribuée à certains personnels de la fonction publique territoriale.

Le montant de cette prime spéciale d’installation s’élevait à 2 055,51€ par agent.
Le montant brut versé en 2015 pour 16 agents s’est élevé à 32 888 euros.

Cette prime n’était versé qu’une fois dans la carrière de l’agent.
Cette prime d’installation est régie notamment par le décret n°89-259 du 24 avril 1989 relatif à la prime spéciale d’installation attribuée à certains personnels débutants et le décret n° 90-938 du 17 octobre 1990 relatif à la prime spéciale d’installation attribuée à certains personnels de la fonction publique territoriale.

Sa suppression a été possible car le seul syndicat représenté au sein du Comité Technique (la CFE-CGC) a émis un avis favorable sur ce point le 16 juin 2016.

Donc un accord local peut être en dessous de la norme nationale avec la collaboration des représentants syndicaux.

Merci à la majorité d’avoir validé en toute légalité ce recul social, que le gouvernement actuel a imposé en utilisant par deux fois l’article 49-3.  Jérôme FORTIN et Jean-Pierre LETTRON ont été les seuls élus à s’y opposer en votant contre, tandis que les autres membres de l’opposition se sont abstenus, ci-dessous leur motivation exprimée par Laure THIBAUT :
« j’entends que cette prime peut concerner aujourd’hui une population d’agents différente de celle qui était ciblée à l’origine. Mais il peut encore y avoir des jeunes agents qui correspondent aux critères et qui ne bénéficieront plus à l’avenir de cette aide si sa suppression est décidée. Cela me dérange de supprimer une aide pour des agents qui n’ont pas de hauts salaires puisque leur indice doit être inférieur à 422. C’est donc uniquement parce que le comité technique a émis un avis favorable à l’unanimité sur ce point, ce qui d’ailleurs me surprend, que je ne m’opposerai pas à cette décision. »

 A Bourg-La-Reine c’est sûr le seul changement c’est le nom du Maire, pour le reste circulez il n’y a rien à voir !

Mais pour d’autres….. Agent ou élu pas d’économie !

Vote du Conseil Municipal du 11 avril 2014
2016-07-07 - 1
Soit plus de 13036,83€ par mois ou 15 6441,96€ par an.

Pour son premier conseil municipal le nouveau Maire supprime une indemnité de 2055,51€ pour les nouveaux agents afin de faire des économies. Mais il fait voter pour lui 2119,83€ au titre de Maire, 957,97€ au titre de conseiller métropolitain et 228,09€ au titre de conseiller du territoire au total 3305,89€ par mois. Ce qui est durable dans notre mairie c’est moins pour les petits et maintien des avantages pour ceux du haut.

2016-07-07 - 2
Il ne s’agit pas avec cet article de faire du populisme anti-élu, mais simplement de sensibiliser les citoyens et les agents de la ville sur des pratiques socialement rétrogrades.

Jean-Pierre LETTRON