BILAN en 1 160 signes – Merci mon maître

Voici le message que j’ai reçu le 10 avril pour mon intervention dans ce journal spécial bilan de mandat :

Mesdames, Messieurs,
Dans le cadre de la parution d’un bilan de mandat prévu pour fin mai/début juin, je vous remercie de bien vouloir me transmettre votre texte de tribune pour le lundi 6 mai prochain.

Le nombre de signes attendu est identique à celui qui vous est habituellement réservé pour le magazine.

Quel bilan peut-on faire quand on n’a aucun moyen et que la majorité dispose de la totalité du budget et de tous les employés municipaux pour imposer ses choix.

Que dire sur le contenu de ce journal dont je n’ai aucune indication alors que la « majorité » le prépare depuis des semaines. Ce document fait partie des actions préélectorales, les Réginaburgiens seront-ils dupes ?

Jean-Pierre LETTRON

Pour soutenir la demande de référendum contre la privatisation et avoir des conseils cliquez ci-dessous

Par ailleurs afin de tous les citoyen puissent donner leur avis même s’il n’ont pas les outils numériques nécessaires je fais ce jour une demande à la mairie afin qu’un lieu avec le matériel adéquat ( + un agent pour aider les citoyens) soit mis à la disposition des Réginaburgiens

le 17 juin des citoyens engagés dans la défense de leurs intérêts sont venus devant la mairie car le conseil municipal y était convoqué

4 foyers de contestation de la politique municipale

Les écoles "Bas-Coquarts", "Pierre loti", "République" et "Fontaine Grelot"

Les locataires des HLM départementaux de la place de la Gare

Les locataires des HLM communaux de la place de la Gare

l'Association des riverains contre le projet d’extension de la caserne de pompier

2 autres foyers de contestation de la politique municipale sans représentants devant la mairie

Les riverains de la fontaine, angle Carnot-Gallois

Les nombreux citoyens qui conteste le bien fondé du changement des pavés de la rue René Roëckel

Exemple de courriel reçu sur ma BAL d’élu, à la demande du signataire j’ai maintenu sont anonymat.

Bonjour, 
J’ai lu avec intérêt votre réaction relative au remplacement des pavés. C’est très précisément la même réaction qu’a suscité cette débauche d’argent. Je me suis également dit que,si le motif invoqué était réel, ce qui est possible, alors il faut aussi remplacer tous les pavés des trottoirs de la rue Gallois à  la rue du 8 mai 1945! encore serait-il utile de savoir s’il y a eu une plainte, 2 plaintes, plusieurs plaintes ou beaucoup de plaintes à  ce sujet. Que se passera-t-il si une personne se plaint que le nouveau revêtement est glissant! Il me semble que des mesures moins coûteuses auraient pu être prise,dans cette hypothèse en aménageant un passage d’un mètre ou 1,50 mètres, moins coûteux, travaux moins perturbant pour les riverains et les passants. 

Je saisis cette occasion pour rappeler « l’insécurité  » des piétons rue Roëckel particulièrement en raison de la circulation des bicyclettes, et parfois de motos. Faire respecter l’interdiction ne coûte rien, il suffit d’actions de la police municipale. Ou alors il faut décréter que cette rue devient une zone mixte, ce qui serait bien dommage. 

Cordialement 

Comme vous pouvez le voir sur les photos, non seulement il ne reste que 50% de la rue pour les piétons mais il faut les partager avec les extensions commerciales et les cyclistes (voir même des 2 roues motorisés), quand à la partie Angle Général Leclerc une poussette à du mal à y passer.
Le respect des piétons est encore une fois manifestement pas pris en compte.
Par ailleurs le cout global de l’opération place de la Gare-Roëckel- Bd Joffre qui au départ devait couter 5,5 million d’€ est à ce jour chiffré à 10 millions d’€. Dont 2,5 millions d’€ pour la commune.
Les 7,5 autres millions seront pris dans l’autre poche de votre pantalon, la fiscalité hors commune.

Un rappel important les anciens pavés date de 2006 soit 13 ans, un peu juste pour parler rénovation. Sachant qu’à cette époque le choix de la majorité n’avait pas eu un accord unanime au conseil municipal. Mais comme d’habitude le choix du Maire fut approuvé pas sa majorité sans remarque tout comme qu’aujourd’hui pour son remplacement !
Les mêmes élus qui nous rabattent les oreilles avec le développement durable et la bonne gestion communale de la majorité.

A BLR sous les pavés LA PLAGE

C’est parti on change les pavés de rue René Roeckel.

Après nous avoir vanté les mérites des pavés d’Inde pendant des semaines au moment du passage de la rue René Roeckel en voie piétonne voici que maintenant ces derniers ne valent rien et que tout le monde s’en plaint au dire des élus de la majorité !

Alors on profite des travaux de la place de la gare pour changer nos pavés, et bien sur notre majorité « plus écolos que moi tu meurs » a choisi du granit du Portugal car il a une couleur unique, dont on n’a pas bien sûr l’empreinte carbone de son transport.

Refaire une rue dont la pose des pavés date d’octobre 2006 (moins de 13 ans) est juste contraire à une bonne gestion des ressources…

Jean-Pierre LETTRON