La place de la Gare et la rue Roeckel combien ça coute ?

A ce jour et en l’état de nos connaissances nous pouvons publier les chiffres suivant :

Plus de 6 millions d’Euros soit sur la base de 11 000 foyers fiscaux (Source : calculs JDN d’après données Insee, 2014) 545€ par foyer fiscal.

Espérons que la majorité actuelle n’aura pas la bonne idée de retirer tous les pavés identiques à ceux qui étaient auparavant dans la rue Roeckel. Car les mêmes causes provocants les mêmes effets on ne peut jurer de rien.

Tout cela 13 ans après avoir déjà refait en totalité la même rue.

Quant à la place de la gare nous vous jugerez par vous-même à la fin des travaux du bien-fondé ou non d’une dépenses de 5 M€.

N’oublions pas que les subventions extérieurs sont les impôts que nous avons versons à d’autres  entités territoriales chaque année. Elles ne viennent pas de notre poche communale mais elles sortent de l’autre poche du même pantalon.

Même le BIO a besoin de lumière

De loin on aurait pu croire qu’un sapin de noël était couché sur la place Condorcet.

Il n’en était rien. Le marché BIO du dimanche matin s’était installé.

Comme vous pouvez le voir sur les photos pour mettre en valeur légumes et fruits c’est une ampoule tous les 20 centimètres, pratique à faire hurler n’importe lequel évangéliste vert.

Pour ma part rien de bien grave, bien au contraire, la lumière rend agréable et esthétique ce marché.

De plus en France l’électricité est décarbonée à plus de 80%.

Pour mémoire ci-dessous une carte des énergies utilisées en France ce lundi à 12h avec une météo identique à celle d’hier (89% bas carbone)

Comme

Les nouveaux abribus protègent de quoi ?

Photos faites un jour de pluie de la semaine dernière

Comme vous pouvez le voir il ne reste pas beaucoup de surface sèche pour que les utilisateurs des transports en commun puissent être au sec en attendant leur bus.
Quant au vent froid d’hiver, pas beaucoup d’obstacle pour le ralentir.
Pour le soleil d’été on nous assure que malgré la transparence les UV ne passeront pas. En tout cas ce qui est sûr qu’il n’y aura pas d’ombre.
Ces abribus avaient été présentés à la commission d’appel d’offre. J’avais réussi la 1ère fois à faire prendre en compte quelques remarques, mais au final ils restent à mon avis inadaptés pour la place de la Gare de Bourg-la-Reine.
Dans peu de temps nous saurons ce qu’en pensent les usagés.

Ci-dessous pour comparaison des exemples d'abribus les plus fréquents pris sur internet

Réouverture des classes fermées en juin

La mobilisation a été efficace

La mobilisation des parents d’élèves avant les vacances scolaires a été efficace en effet L’Éducation Nationale a décidé de rouvrir une classe dans l’école des Bas-Coquarts et de celle de la Fontaine Grelot.

En février dernier, la Direction académique avait en effet annoncé la fermeture d’une classe dans chacune de ces écoles, menant ainsi à des effectifs trop importants par classe.

Les Parents  avaient manifesté à plusieurs reprises leur désaccord face à cette situation et demandé de ne pas dépasser le seuil de 30 élèves par classe.

Le comptage réalisé mardi 3 septembre a permis de constater que ce que disaient les parents d’élève en juin était parfaitement juste, les effectifs des classes dépassaient les 30 élèves.

Deux enseignants devraient être affectés très prochainement à ces établissements, pour l’instant les enfants sont dans des classes surchargés.

Cette situation aurait pu être évitée si les décideurs écoutaient davantage les citoyens qui sont investis dans le fonctionnement des écoles de la ville.

Pour les prochaines rentrées espérons que l’anticipation du nombre de classe sera davantage concertée et que la carte scolaire soit révisée pour une répartition harmonieuse des enfants dans les différentes écoles de la ville.