A propos des horaires de la médiathèque

BLR le 20/9/2018

Deuxième question orale de Jean-Pierre LETTRON pour le conseil municipal du 24 septembre 2018.

Monsieur Le maire, Vous avez choisi un cabinet extérieur pour étudier les horaires de la médiathèque. Avec le plus grand des hasards bien sûr ce cabinet conclu à la nécessité d’ouverture le dimanche et à la l’extension des horaires jusqu’à 19h tous les autres jours, hypothèse qui avait vos faveurs !

Si ces modifications devaient avoir lieu comptez-vous élargir les plages horaires des crèches et de l’accueil périscolaire et les ouvrir le dimanche, pour que les personnels concernés puissent avoir les mêmes services que les autres citoyens ?

Par ailleurs si des citoyens ne peuvent aller à la médiathèque que le dimanche, comment font-ils pour aller dans les autres services de la ville notamment l’état civil.

Monsieur le Maire comptez-vous rendre les autres services de la ville accessibles à tous les salariés dont le patronat ne laisse que le dimanche pour avoir des loisirs, faire leurs courses, faire leur ménage, accomplir leurs tâches administratives, s’occuper de leurs familles et de leurs proches, faire réparer leur voiture et bien d’autres taches que la production des richesses ne permet plus d’être faites en semaine.

Par ailleurs le dimanche n’étant plus le jour de repos traditionnel pour notre culture et nos traditions ne pensez-vous pas qu’il conviendrait de récupérer le bâtiment public qu’est l’église St Gilles pour en faire un temple de la soumission volontaire à l’exploitation du capital.

En attendant votre réponse je vous de croire Monsieur le Maire à mes sincères salutations.

Accident d'un enfant dans le square Carnot

Première question orale de Jean-Pierre LETTRON pour le conseil municipal du 24 septembre 2018

Monsieur Le maire, mercredi 29 août 2018 un enfant a été secouru par les pompiers suite à un accident dans le square Carnot.

Pouvez-vous nous donner le diagnostic médical des urgences pour cet enfant et quel est son état aujourd’hui.

Je vous pose cette question car aucun conseiller municipal n’est informé des accidents au sein des équipements municipaux. Pas plus ceux de la majorité que ceux de l’opposition. Seul le hasard nous permet d’être informés, ce qui n’est pas un élément pérenne de la Démocratie Républicaine locale.

Il semblerait que cet accident ne soit pas le premier depuis l’installation des nouveaux jeux.

Pouvez nous donner le nombre d’accident sur un an et les suites médicales de chacun d’entre eux ?

En attendant votre réponse je vous de croire Monsieur le Maire à mes sincères salutations.

Question orale pour le Conseil Municipal du 24 septembre 2018

BLR le 6/9/ 2018

Première question orale de Jean-Pierre LETTRON pour le conseil municipal du 24 septembre 2018

Monsieur Le maire, mercredi 29 août 2018 un enfant a été secouru par les pompiers suite à un accident dans le square Carnot.

Pouvez-vous nous donner le diagnostic médical des urgences pour cet enfant et quel est son état aujourd’hui.

Je vous pose cette question car aucun conseiller municipal n’est informé des accidents au sein des équipements municipaux. Pas plus ceux de la majorité que ceux de l’opposition. Seul le hasard nous permet d’être informés, ce qui n’est pas un élément pérenne de la Démocratie Républicaine locale.

Il semblerait que cet accident ne soit pas le premier depuis l’installation des nouveaux jeux.

Pouvez nous donner le nombre d’accident sur un an et les suites médicales de chacun d’entre eux ?

En attendant votre réponse je vous de croire Monsieur le Maire à mes sincères salutations.

Jean-Pierre LETTRON

Troisième question orale pour le conseil municipal du 27 juin 2018

BLR le 24 juin 2018

Troisième question orale de Jean-Pierre LETTRON pour le conseil municipal du 27 juin 2018

Monsieur le Maire

Après « Les FEUX DE LA REINE » j’ai reçu le message suivant :

Cet après-midi nous avons voulu emmener les petits-enfants à la fête square Meunier et au stade.
Il y avait des structures gonflables installées dur le terrain de foot, or, en y allant, nous nous sommes couverts de filaments de plastique vert qui se détachent du caoutchouc. Bref, le sol se délite complètement en larguant des myriades de ces filaments minuscules et très adhérents.
Nous avons fait demi-tour très vite et avons dû brosser tous les vêtements au rouleau collant, et passer tout le petit monde à la douche !
J’imagine dans quel état reviennent les gamins qui jouent sur ce terrain….
Et ils doivent en avaler pas mal en prime.
Y a-t-il une remise en état prévue ?
Et ils doivent en avaler pas mal en prime

Monsieur le Maire comptez-vous vérifier cette information par une étude rapide et adéquate pour que le risque de mise en péril de la santé des Réginaburgiens soit  écarté ?

En attendant votre réponse je vous de croire Monsieur le Maire à mes sincères salutations.


Ci-joint un article qui m’a été envoyé par une lectrice suite à la publication de ma question :

Jean-Pierre LETTRON

2 Questions orales pour le CM du 27 juin 2018

BLR le 22 juin 2018

Première question orale de Jean-Pierre LETTRON pour le conseil municipal du 27 juin 2018

Monsieur Le maire, lors de la dernière commission travaux-urbanisme l’ensemble des élus présents ont été d’accord pour que la table et ses deux bancs présents dans square Carnot soit enlevés le plus rapidement possible. Ce sujet est en débat depuis plus de 4 ans. Installation qui par ailleurs n’avait fait l’objet d’aucune discussion au sein de la commission et bien sûr sans étude d’impact.

A ce jour la table et les bancs sont toujours en place.

Si la raison est le manque d’effectif au sein des services techniques comptez-vous pourvoir à la création de poste nécessaire à la réalisation des demandes des élus.

Si le manque d’effectif n’en ai pas la cause, faut-il un ordre écrit du maire ou mettre le sujet à l’ordre du jour d’un conseil municipal pour que le travail soit réalisé.

Il aurait été de mon point de vue, intéressant que le retrait de ce mobilier ait été réalisé avec la même facilité qu’il avait été posé.

En attendant votre réponse je vous de croire Monsieur le Maire à mes sincères salutations.

Jean-Pierre LETTRON


BLR le 22 juin 2018

Deuxième question orale de Jean-Pierre LETTRON pour le conseil municipal du 27 juin 2018

Monsieur le Maire Le permis de construire de l’extension de la caserne des sapeurs-pompiers prévoit la sortie de tous leurs véhicules sur le boulevard Carnot, face à la sortie de l’école République. Or tant le choix de la sortie d’école sur le boulevard Carnot que les préhensions qui vont permettre aux pompiers de faire sortir tous leurs véhicules face à la sortie de l’école ont été du ressort de la majorité actuelle. Des décisions qui ont été prises sans aucune contrainte légale extérieure. De fait les élus qui ont votés tous cela en sont responsables.

J’avais moi-même déjà posé une question orale pour le même sujet et les mêmes dangers possible lors du conseil municipal du 29 septembre 2011, c’est-à-dire il y a presque 7 ans. Question dont j’attends toujours une réponse pertinente. Car qu’on le veuille ou non la fréquentation tant par les piétons que par des véhicule divers (dont des bus) du boulevard Carnot à cet endroit n’a strictement rien à voir avec celle de la rue Ravon.

Depuis cette date la municipalité avait largement le temps de trouver une autre solution pour l’extension de la caserne. Hors bien évidemment rien n’a été fait. Pas même une étude d’impact !

Si un véhicule était bloqué sur le boulevard Carnot et qu’une victime qui attend les secours venait à décédée ou si des citoyens étaient renversés par des véhicules des pompiers, sortant à vive allure pour aller porter secours, sur le boulevard Carnot, vous sentiriez vous coupable ou plaideriez-vous responsable mais non coupable, comme d’autres avant vous ?

Il est encore temps de stopper ce projet, qui n’a d’extension que le nom car il s’agit de la création d’une nouvelle caserne avec 3 fois plus de surface que l’ancienne pour le même nombre de pompier.

Monsieur le Maire comptez-vous tout mettre en œuvre pour que ce projet soit réalisé autrement pour l’intérêt général ?

En attendant votre réponse je vous de croire Monsieur le Maire à mes sincères salutations.

Jean-Pierre LETTRON

Questions écrites pour le conseil municipal du 28 septembre 2016

Questions orales – Article L. 2121-19 CGCT

De Jean-Pierre LETTRON pour le conseil Municipal du 28 septembre 2016 

Monsieur le Maire , la loi ALUR (n° 2014-366 du 24 mars 2014) en son article 114 a prévu, qu’à compter du 1er janvier 2017, un office public de l’habitat (OPH) ne peut plus être rattaché à une commune, si celle-ci est membre d’un établissement public de coopération intercommunale compétent en matière d’habitat. 

La commune et l’EPCI ont jusqu’au 30 septembre 2016 pour délibérer en faveur du rattachement de l’OPH communal à l’OPH intercommunal. Passé ce délai, le préfet de département interviendra. Pour les communes et les établissements publics territoriaux (EPT) composant le Grand Paris, le rattachement doit intervenir à partir de l’adoption du plan métropolitain de l’habitat et au plus tard au 31 décembre 2017. Si une commune à laquelle un office est rattaché devient membre d’un EPCI compétent en matière d’habitat (ou d’un EPT pour la métropole du Grand Paris), le changement de collectivité de rattachement de l’OPH doit intervenir dans un délai de quatre ans à compter de l’installation du conseil communautaire de l’EPCI nouvellement constitué.

L’OPHLM de BLR est directement visé par la disposition de la loi ALUR citée ci-dessus.

Il reste un peu plus d’un an à l’OPHLM pour trouver une solution de remplacement. C’est assez court car les processus de fusion sont assez longs.

Quel est Monsieur le Maire votre calendrier pour satisfaire à cette obligation.


Réponse :
l’office de Bourg-la-Reine et celui de Sceaux fusionneront au 1er janvier 2017.

L’intégralité de la réponse du Maire vous sera communiqué quand le PV de la séance aura été validé.