• Modifier
 
 

L’association qui prépare la campagne électorale du maire, annonce que la commissaire de police d’Antony sera présente à leur prochaine réunion publique. Mais voilà malgrés une mise en page trompeuse la réunion annoncée n’est pas une réunion de la municipalité mais bien une réunion partisane !

Précédemment  l’Inspectrice de l’éducation nationale en charge de la circonscription sera présente, ainsi que le Principal du collège Évariste Galois avaient participé à une réunion de cette association (https://www.elugaucheblr.fr/bourg-reine-ville-sort-bois-ecole/).

A la lecture des intention de cette association on parle de lien avec la municipalité. Hors la municipalité ce sont les 33 élus du conseil municipal. En fait cette association ne fait que la promotion du Maire, pas celle de la majorité et bien sûr encore moins celle de la municipalité.
Cette association est un tremplin électoral partisan pour 2020 et en rien une association cherchant à favoriser le débat public.

Bref en utilisant les représentants des institutions à quelques semaines du début de la campagne électorale pour les municipales de 2020, il y a distorsion dans l’égalité des candidatures pour la prochaine campagne municipale à Bourg-la-Reine.

J’ai informé le sous-préfet de cette situation. Alors à moins qu’un compte rendu digne de ce nom soit envoyé à la municipalité, c’est à dire à tous les élus municipaux, nous pourrons considérer que l’association qui mènera la campagne du Maire ose tout et que c’est même à ça qu’on la reconnait.

Jean-pierre LETTRON

Le culte de la personnalité est de retour !

La première page du dernier magazine de la ville ainsi que la 1ère page de son agenda sont édifiantes.

En effet ce sont ceux dont on doit parler qui sont de dos alors que le maire est seul de face à tenir la première page.

Quant à l’agenda du même magazine même stratégie mettre en avant le représentant de la ville.

J’ai précédemment écrit sur le fait que les élus de l’opposition n’étaient jamais sur les photos des évènements municipaux, désormais le magazine va-t-il ne plus être celui de la ville mais celui de l’équipe dirigeante de la ville ?

Jean-Pierre LETTRON

Le patron avait organisé la banqueroute

Mettre 70 personnes sur le carreau, fermer un lieu de soin de proximité, juste pour se remplir les poches de façon malhonnête, si cela n’est pas de la violence de classe, moi je suis  le Pape !
Mais qui était au coté des salariés en 2016 pour dénoncer la fermeture ?
Qui pensait que l’on ne pouvait rien faire ?

Pour mémoire : https://www.elugaucheblr.fr/4471-2/

Bonne année à ceux qui luttent

Alors que le peuple de France se réveille en utilisant des gilets jaunes, nos dirigeants tentent de criminaliser leur colère. Cette colère n’est pas nouvelle elle s’est déjà exprimée le 29 mai 2005 lors Référendum français sur le traité établissant une constitution pour l’Europe. Avec 54,68% le peuple français avait dit NON !

Mais ils ont été dupés par la suite par leurs dirigeants.

Alors pas question de souhaiter une bonne année à ceux qui méprisent et appauvrissent le peuple.

Pour tous les autres BONNE ANNÉE 2019 pour que les combats pour l’amélioration des conditions de vie et de travail soient nombreux et victorieux. BONNE ANNÉE pour la revalorisation des salaires et des pensions.

Les débuts d’années sont aussi les moments où l’on refait les vœux qui n’ont pas été exhaussés les années précédentes.

  • Un lieu public à Bourg-la-Reine pour les cérémonies funéraires non religieuses.
    En effet excepter les églises de Bourg-la-Reine, dont l’une est la propriété de la commune avec toutes les charges propriétaire payées par tous les contribuables Réginaburgiens, il n’y a pas de lieu couvert pour les familles qui souhaitent organiser une cérémonie funéraire civile.
  • Un foyer pour les seniors de la ville afin que ceux-ci puissent se rencontrer en journée dans un lieu couvert et conviviale.
  • Un lieu ouvert pour les adolescents sans contrainte horaires, où ils pourraient se rencontrer sans que leur façon d’être ne soit source de gêne pour les riverains. Plusieurs pistes pourraient être étudiées, notamment le long des voies du RER.

L’année 2019 sera-t-elle l’année du renouveau de la citoyenneté à Bourg-la-Reine et des projets réellement utiles aux Réginaburgiens, je le souhaite ardemment.

Et vous ?

Jean-Pierre LETTRON

Pour les fêtes à venir,
vive le bonheur

Pour les fêtes de fin d’année nous avons tous besoin de joie, de confort et de lumière.
Car oui, nous savons tous que le besoin de lumière existe en décembre.
Les lumières que les villes vont mettre à disposition des citoyens ne sont pas des charges mais des ressources (comme les salariés dans une entreprise, sauf pour les « mauvais » patrons pour qui les salariés et leurs salaires sont des charges). Les lumières pour les fêtes sont des ressources car elles participent à maintenir un moral positif pour les habitants des zones urbaines denses.

Les études prouvent que la diminution des heures de jour est vécue comme déprimant pour la plupart des êtres humains.

Sachant qu’en France l’électricité est décarbonée à plus 95% nos lumières n’ont aucun impact sur le réchauffement climatique, par contre elles réchauffent et embellissent nos rues. Bien sûr ces lumières doivent être faites avec goût et avec des couleurs chaleureuses, pas comme les nouveaux éclairages de certaines rues.

Au-delà des éclairages de fin d’année c’est un plan global de l’éclairage de la ville qu’il nous faut, définissant les températures de couleur et le niveau d’éclairement paru et pas quartier. Exemple le centre-ville doit pouvoir être identifié par un éclairage spécifique.

En résumer les éclairages en France sont source de joie sans émission de CO2, contrairement aux voitures et deux roues utilisant des énergies fossiles que bon nombre d’anti-nucléaire utilisent chaque jour pour leur activité !

Jean-Pierre LETTRON

Evidement aujourd’hui C’est grâce à la majorité, au département et à la région que le nouveau CAEL sera construit au centre ville. Ce sont toujours les vainqueurs et les payeurs qui écrivent l’histoire. Bref merci la droite !
Mais un peu d’histoire ne fera de mal à personne.

Pour la campagne municipale de 2001 nous demandions compte tenu de la position géographique décentralisée du CAEL que la mairie crée une ligne de mini bus allant du quartier des Bas-Coquarts au CAEL en passant par le centre ville.

Pour la campagne municipale de 208 nous demandions la création d’une antenne au centre ville.

Par la suite nous n’avons toujours défendu l’idée que le trajet du centre ville au quartier des Bas-Coquarts soit aménagé pour les relier.

Le nouveaux CAEL c’est un peu comme la rue piétonne ce sont ceux qui font les choix bien après les autres qui veulent en tirer profit.

Malgré quatre interventions ce matin pas une seule n’a mis en avant que le CAEL serait plus proche des résidences HLM ou sont logé les familles populaires de BLR et qui étaient les plus éloigné du CAEL actuel. Un oubli sans nul doute !
A moins qu’à trop vouloir briller, on en oubli ceux à qui sont destiné les actions municipales.

J-P LETTRON

Cet article à pour but de vous donner les éléments et analyses sérieuses sur le sujet. Et de contrer les rumeurs complotistes sur ce compteur. Cet article à été rédigé en 2017 mais il redeviens d’actualité pendant la phase du déploiement sur notre commune.

le premier article est issu Enerpresse et vous donne tout l’intérêt que la représentation nationale à porter au déploiement des nouveaux compteurs.
Les documents suivants sont un ensemble d’information qui vous permettra de connaitre le sujet dans ces détails

Continue reading